Samedi 8 octobre 2011 à 14:24

Jusqu'où serai-je mentir?
jusqu'à quand pourrai-je tenir?
autour de moi tout semble étrange,
je suis noyée dans un sombre mélange.
je me retrouve dans cette mélopée harmonieuse,
avec ta voix au loin douce et mélodieuse.


celà fait longtemps que je me promenne,
seule en me demandant où tout ça me mène.
je me sens triste et perdue,
mes yeux sont vides et abattus.
où ce chemin mène t il?
cette route est elle utile?

les harpes s'entendent au fond
de la forêt, dans un silence profond.
la lune est douce et claire,
les nuages doux, sa lumière m'éclaire.
floue, transparence, peur;
la mort est sa mère, la vie sa soeur.

je me repose enfin en paix,
je t'invite à rejoindre les fées.
mon esprit s'envole enfin,
mes paroles ne sont pas dites envain.
douceur, amour, tendresse,
la source est mère, tu es délicatesse.

Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://clavie.cowblog.fr/trackback/3142753

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | Page suivante >>

Créer un podcast