un de mes premiers poèmes, écrit le 11novembre 2005 au matin, avant d'aller chez M'ly


Délivrance…

cette lame de rasoir traverse peu à peu ma peau,
et mon sang se déverse, j'ai rempli la moitié d'un sceau.
mais personne n'entend ma détresse ni le poids de leur mots.

nul gens s'inquiète de ce que je fait,
aucune aide ne mai arrivée,
& moi je suis toujours en train de saigner.

tout le monde s'en moque si je meurs,
du moment qu'eux nagent dans le bonheur.
mais moi je commence a avoir mal au coeur.

voilà, je suis morte.
quelqu' un m'a découverte
en ouvrant cette porte.

mais maintenant c'est trop tard,
je n'ai pas fait ça au hasard...
C'est à  cause d'eux si je pars!

le sang m’entoure,
personne né venu a mon secours,
mais moi je suis morte par amour.

tu ne ma pas vu pleurer,
tu n'as pas vu mon coeur saigné,
pas grave, tu es pardonné.

sache que je t’ aimais,
& même après cette mort je continuerai.
tu es la plus belle chose qui me soit arrivé.

mais cet amour n'a pas suffi a supporter cet enfer,
& maintenant je suis là, allongée par terre.
personne ne me pleur, mais je suis délivrée de cette galère.